Qui sommes-nous ?

Anciennement appelé « Trio Eole », l’association à but non-lucrative est née en décembre 2016. Les membres ? Des musiciens et futurs professeurs engagés dans des actions sociales et humanitaires. Son objectif est d’apporter la musique dans des milieux sociaux défavorisés. En 2017, elle a mis sur pied un projet solidaire et pédagogique en Bolivie par le biais de la fondation « Bolivia Clasica » où elle est intervenue dans une école afin d’initier des enfants à la musique et de leur faire découvrir le hautbois, la clarinette et le basson.

Eva Marlinge

 

Née en 1993, Eva commence ses études musicales de clarinette au Conservatoire d’Annecy, puis poursuit son cursus musical au Conservatoire de Dijon dans la classe d’Eric Porche où elle obtient en 2013 son diplôme d’études musicales mention Très Bien. En 2014, elle est admise à la Haute École de Musique de Lausanne dans la classe de Frédéric Rapin où actuellement elle termine son Bachelor of Art.

Suite à un échange Erasmus en deuxième année, Eva eut l’opportunité d’étudier à la Royal Irish Academy à Dublin dans la classe de John Finucane.

Au cours de ses études, elle a joué dans divers orchestres tels que l’Orchestre National des Jeunes de Lyon et l’Ensemble Orchestral de Dijon. Elle a également eu la chance de jouer sous la baguette de Thierry Fischer. Elle bénéficie de conseils de professeurs de renom tels que Guy Dangain, Jacques Di Donato, Philippe Berrod mais aussi Jörg Widmann.

Lors d’un échange à Parme et à Sion, Eva a pu collaborer avec le clarinettiste Michel Lethiec pour interpréter le « Quatuor pour la fin du temps » d’Olivier Messiaen. Elle a participé à un projet avec le Collegium Novum de Zürich ainsi qu’une création avec le jazzman Arthur Hnatek.

Depuis peu, Eva est créatrice du festival « Les Passeurs de Notes à Eteaux ».

Emilie Gruffel

 

Emilie commence le hautbois à l’âge de 12 ans à l’Ecole municipale de Plan-les-Ouates et entre au Conservatoire populaire de musique de Genève chez Béatrice Zawodnik à l’âge de 15 ans. La même année, elle intègre la filière préprofessionnelle et obtient son certificat de fin d’études avec les félicitations du jury. Elle étudie en parallèle le piano au Conservatoire populaire de Genève pendant 14 ans et obtient son certificat de fin d’études en 2016. Elle commence des études à la Haute Ecole de Musique de Lausanne en 2014 dans la classe de Jean-Louis Capezzali et Vincent Gay-Balmaz et obtient en 2019 son master de pédagogie instrumentale.

Ses expériences d’orchestre débutent avec l’Orchestre du Collège de Genève et l’Orchestre Préprofessionnel avec des chefs d’orchestre tels que Philippe Béran, Léonardo Garcia Alarcon ou encore Michael Wendeberg. Depuis 2015, elle joue dans l’Orchestre Quipasseparlà, orchestre de jeunes amateurs et professionnels animé par une passion commune. Dans le cadre de ses études, elle aura la chance de jouer avec le Lemanic Modern Ensemble (ensemble de musique contemporaine) sous la direction de Pierre Bleuse. Ses expériences de chambriste débuteront également avec la filière préprofessionnelle lors de projets et dans diverses formations qu’elle développera par la suite en Haute Ecole de musique, principalement avec le quintette à vent. Durant toutes ses études, elle se perfectionne lors de masterclass avec des professeurs tels que Christian Schmitt, Roland Perrenoud, Nora Cismondi ou encore Jérôme Guichard. Elle fait actuellement un master performance à la Musikhochschule de Bâle chez Emmanuel Abbühl.

Passionnée par l’enseignement, Emilie débute dans le métier en donnant des cours privés de solfège et de piano. Elle a également enseigné pendant trois ans le hautbois au stage genevois d’harmonie à Annecy et pendant un an le solfège à l’Ecole de Musique d’Aigle. A travers son enseignement, elle désire transmettre certaines valeurs comme le respect, la générosité ou la créativité. Elle façonne petit à petit son enseignement à travers divers remplacements notamment au Conservatoire de Lausanne et au Conservatoire de la Chaux-de-Fonds. Son envie de créer et de gérer des projets pédagogiques et musicaux la pousse à se former dans la gestion de projets culturels et musicaux.

Mathilde Arnaud

 

Musicienne éclectique et ouverte à tous les répertoires, Mathilde Arnaud est une flûtiste et pédagogue passionnée. En 2013, elle intègre le Pôle d’Enseignement Supérieur de Musique de Bourgogne à Dijon dans la classe de Claire Louwagie. Curieuse de découvrir l’approche de la musique Outre-Rhin, Mathilde est partie en Erasmus en Allemagne pour pratiquer l’orchestre et le piccolo de façon plus approfondie. Après l’ obtention du Diplôme National Supérieur Professionnel du Musicien, elle poursuit, depuis septembre 2016, sa formation en Master de Pédagogie à la Haute Ecole de Musique de Genève auprès de Michel Bellavance. Intéressée par la musique ancienne, elle pratique le traverso et découvre le répertoire riche de l’époque baroque.

Très intéressée par la musique de chambre, elle a joué dans de nombreuses formations, abordant des répertoires variés, offrant des concerts dans des lieux originaux, notamment des concerts dégustations en Bourgogne. Elle a eu l’occasion de travailler avec de jeunes compositeurs dans le cadre de plusieurs festivals: Sons d’automne à Annecy, Festival de Musique de Chambre à Dijon, MultiMod à Genève.

Désireuse de transmettre son plaisir pour la musique, elle a effectué de nombreux remplacements dans des conservatoires et occupe le poste à l’Ecole de musique de Gex et Fillinges.